Les saisons

On ne va pas se le cacher, le Québec et le Canada sont reconnus pour leur hiver légendaire.
Comme le chante Gilles Vigneault, un grand chansonnier québécois, « Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver ».

Mais Montréal, c’est bien plus que ça!

Certes, il peut neiger d’octobre à avril, mais les étés sont également très chauds. Ne sois pas impressionné d’avoir +35°C à ton arrivée en août et de frôler les -35°C (en ressenti) quelques mois plus tard!

Même si ces températures glaciales peuvent t’intimider, sache que l’hiver à Montréal est très sec. Il peut donc faire -15°C, aucun vent, un grand soleil, et tu peux presque avoir chaud sous ton manteau! D’un autre côté, l’été est très humide, les grosses chaleurs deivennent vite étouffantes.

C’est pourquoi tu entendras toujours les Québécois parler en température ressentie : avec le facteur vent en hiver (plus il y a de vent, plus on a l’impression qu’il fait froid), et l’humidex en été (plus il fait humide, plus on a l’impression qu’il fait chaud).

Pour échapper à ces extrêmes, les Montréalais ont construit une véritable ville souterraine! Plus de 30 km de galeries souterraines relient les principaux complexes résidentiels et commerciaux du centre-ville dans un vrai dédale de centres d’achats. Il est donc possible d’aller magasiner sans sortir une seule fois dans le froid.

Malgré tout, il y aura toujours des « chiâleux » pour dire qu’il y a 4 saisons à Montréal : « C’est déjà l’hiver », « L’hiver », « C’est encore l’hiver », et « La saison de la construction » (la majorités des travaux de construction se déroulant en été).

L’Hiver

Bien sûr, en 2014, on a atteint les -38° ressentis à Montréal, mais ce n’est pas toujours comme ça!

Cabine tel hiver

Habituellement, la neige arrive courant octobre ou novembre pour rester définitivement au sol en décembre ; les Noëls sont donc souvent blancs!

Les mois les plus froids sont janvier et février, avec des températures variant de plusieurs degrés d’une journée sur l’autre.

Un autre problème récurrent de l’hiver québécois est le manque de lumière, en effet, le soleil se couche très souvent avant 17h. Aller à ses cours et revenir dans le noir peut être un peu déprimant pour certains… on espère que nos activités sauront te remonter le moral! 😉

Le Printemps

Les beaux jours arrivent en mars, et commencent à faire fondre la neige. Les dernières traces disparaissent avant le mois de mai.

Lorsque les températures sont négatives la nuit et positives le jour, la sève remonte dans les érables et les Québécois se ruent dans les érablières (cabanes à sucre) pour se « sucrer l’bec ».

chaise lac Deux-Montagnes

Mère Nature est souvent critiquée pendant cette période, alternant les journées de grosses chaleurs et les tempêtes de neige.

Ne sois pas surpris de voir les Québécois se dénuder dès les premiers rayons de soleil! Après des mois de neige, toi aussi tu sortiras en shorts et en chandail dès qu’il fera quelques degrés au dessus de zéro!

L’Été

Les premières vraies chaleurs sont ressenties en juin pour bien s’installer en juillet.

Montréal jouit d’un climat chaud et ensoleillé, facilitant la farniente et l’envie de participer à tous les festivals qui ont lieu en ville.
À part les séances de bronzage dans les nombreux parcs de l’île ou sur les berges du St-Laurent, les Montréalais profitent du parc d’attraction La Ronde ou des joies du Vieux-Port.

L’été indien (baa ba baba) se fait ressentir jusqu’à la fin septembre.

L’Automne

Les arbres se parent de leurs célèbres couleurs rouges et orangées fin septembre.

DSC_0166

Les Québécois profitent de cette saison pour aller se promener en forêt et aller cueillir des pommes dans les nombreux vergers de la Province.

C’est également à cette période que commence la saison de hockey!