Claude ou les déarrois amoureux

Plusieurs choses peuvent provoquer un désarroi. Claude Lessieur (Emmanuelle Bertho) en a un qui l'a marquée pour le reste de sa vie. Comme pour un handicap permanent, elle a fini par être capable de vivre avec cette réalité sans s'apitoyer sur son propre sort. Sûre d'elle et directe, Claude est devenue la deuxième mère de son frère Simon et de sa soeur Suzanne, depuis la mort de leur mère alors qu'ils étaient encore jeunes. La famille Lessieur est une famille québécoise typique tricotée serrée. Simon (Mathieu Lampron), le beau gosse et le taquin de la famille, est un médecin dont la réputation n'est plus à faire. Claude est la personne à qui il tient le plus au monde. Suzanne (Annick Tétreault), la chialeuse, la verbomotrice qui n'a pourtant pas grand-chose à dire, un peu naïve sur les bords est malgré tout drôle et attachante. Elle est la seule qui a un conjoint et une petite famille, la plupart de ses certitudes sont tirées de ses expériences de vie. Papa Lessieur (Philippe-Armand Laberge), Bruno de son prénom, est un bon vivant et profite de sa retraite malgré sa pression qui l'inquiète.

La pièce se déroule dans le chalet familial où les enfants ont l'habitude de passer tous leurs étés depuis leur tout jeune âge. Au début, l'atmosphère est aux taquineries et discussions légères jusqu'à ce que Claude, forcée par les événemements, avoue le secret qu'elle cache depuis l'âge de 16 ans. La famille frémit sous le choc : les idéologies se confrontent.

Grâce aux retours en arrière, on voit Simon à 10 ans (Michel Mailhot), Suzanne à 12 ans (Amélie Lincourt) et Claude à 16 ans (Evelyne Desaulniers). Ces retours dans le passé permettent d'alléger la pièce et de voir l'évolution que ces personnages ont subie à travers le temps.

À la fois un débat sur un sujet brûlant d'actualité, un drame et un miroir nous retournant l'image de notre société, cette pièce saura, par la mise en scène de Daphné Hurtubise, vous divertir et vous faire réfléchir. La pièce sera présentée les 26, 27 et 28 février 1998 à 20h00 au modique coût de 5$.

Venez vous asseoir dans notre chalet et laissez-nous vous faire découvrir la famille Lessieur avec ses malheurs et ses bonheurs.

retour